toujours en avril - toujours du ciel bleu

un ciel à peine perturbé par quelques cumulus, rien de méchant. les skis sont rangés (tu m'étonnes), les baskets aiguisées et quant à moi, cela pourrait durer des jours et des jours comme ça. 

le hic c'est que chaque année avant de pouvoir passer aux paisibles joies du mois de mai (que j'aime) et à la suite de l'été il y a ce fameux cap à passer. pas grave, je suis prête j'essaie de m'y préparer et voici un prototype de mes nouveaux essuie-verres que je compte utiliser très très prochainement déjà.

un peu plus tard, quand la nuit commence à tomber, je vais voler un peu de lilas dans le jardin d'en face. désinvolte ? sans doute un peu.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire